Groupe d’analyse des pratiques professionnelles détaillé

FICHE FORMATION

Groupe d’analyse des pratiques professionnelles

Se revoir pour mieux agir dans sa pratique avec les autres

 

« Bien cerner son action, ses missions et en apprécier la valeur et les limites », tel est le défi de tout professionnel du social et du médico-social.

Accompagner un individu ou une famille nécessite un regard distancié sur l’action mise en place par le professionnel. Ce dernier réinvente à chaque fois le sens de son action, en développant lui-même des outils et compétences. L’analyse de la pratique permet au professionnel une relecture des situations qui se présentent à lui. Il pourra ainsi se relire dans sa pratique, face à la grande complexité de l’action sociale et le sentiment d’insécurité pouvant s’installer tant chez le professionnel que chez l’usager.

 

1- Objectifs

  • Interroger, reconstruire et renforcer le sens de son action au regard du groupe ainsi que celui de chaque professionnel de l’équipe.
  • Explorer et repenser les marges de manœuvre dans son rapport à l’environnement professionnel (public, usagers, clients, collègues, partenaires, élus, bénévoles…)
  • Définir clairement ses missions dans le cadre de l’institution, l’association, l’établissement, la structure…
  • Multiplier les repères permettant d’agir de manière adaptée et sereine pour mieux s’approprier son action (outils, concepts théoriques, postures…)

 

2- Public concerné et pré-requis

Le groupe d’analyse des pratiques est destiné à tous les Professionnels du social et du médico-social ayant une même fonction au sein d’une organisation, ou appartenant à une équipe dont les missions sont les mêmes pour tous et pour toutes (Éducateurs, Psychologues, Animateurs, Assistants sociaux, …).

 

Ce groupe d’analyse de la pratique ne nécessite pas de pré-requis.

 

3- Durée

Une série de séances régulières de trois heures, soit une demi-journée dont le nombre est à définir avec les responsables de l’organisme.

4- Compétences à développer par la formation

 Le groupe d’analyse des pratiques permettra au professionnel de se donner les moyens de se voir autrement dans son action, afin de mieux agir avec le groupe. Ainsi, il devient acteur à part entière dans le cadre de son activité professionnelle.

 

  • Garder la maitrise de son action en ayant la distance suffisante pour mieux appréhender les choix d’action en vue d’une efficacité et d’une pertinence.
  • Identifier et ne pas perdre de vue la direction à suivre, pour se sentir à sa place. Il pourra en tirer des bénéfices à la fois personnels et professionnels.
  • Se réapproprier les concepts en œuvres dans les pratiques sur le terrain.
  • Etre à l’aise dans le partage des pratiques en interne, en travaillant en toute cohérence et en articulation avec les autres.

 

 

5- Moyens techniques et principe pédagogique

La méthode proposée met l’accent sur une approche psychanalytique qui s’organise autour des compétences de tout le groupe et l’implication personnelle des participants. Le groupe doit signaler s’il souhaite présenter une situation. L’intervenant peut également apporter des réflexions théoriques et méthodologiques utiles en fonction des besoins.

Un entretien préalable est nécessaire avec les responsables des participants afin de définir les modalités du groupe d’analyse des pratiques en fonction des besoins des équipes.

Le groupe est constitué au maximum de dix participants ayant une même fonction dans l’organisation ou le réseau sans aucun rapport hiérarchique. Ils doivent s’engager au respect du secret partagé. A l’issu de l’année civile, une synthèse est réalisée avec les responsables et le groupe, avec un compte rendu des principales problématiques abordées.

 

6- Formateur

Camille DOSSOU est Psychologue Clinicien, spécialiste des questions interculturelles, Docteur en Psychanalyse et Psychopathologie. Avec son expérience conséquente du terrain, il a animé et il anime toujours des groupes d’analyse des pratiques pour les professionnels du social. Parmi ces groupes, on note : la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence, la prévention spécialisée, les dispositifs de réussite éducative, pour ne citer que ceux là.

Auteur d’un ouvrage sur « Le prénom », il a participé à d’autres ouvrages collectifs en lien avec le Centre de Recherche en Psychanalyse, Médecine et Société (CRPMS) de l’Université Paris Diderot. Il a également plusieurs articles à son actif.

 

7- Lieu

Le lieu sera défini avec les responsables de l’organisme, la priorité étant de garantir la sécurité des participants et de faciliter la prise de parole.

 

8- Coût

Le coût d’un groupe d’analyse des pratiques varie en fonction du nombre de séances défini sur la base de 250 euros la séance d’une demi-journée (trois heures).

↓